GRAINE EN BAS FEUILLE (PHYLLANTHUS AMARUS)

CENTRE DE FORMATION EN NATUROPATHIE HOLISTIQUE
CENTRE DE FORMATION EN NATUROPATHIE HOLISTIQUE

5 HUILES ESSENTIELLES POUR LUTTER CONTRE LA FATIGUE 


 

Découvrez 5 huiles essentielles a utiliser en cas de fatigue passagère et d’épuisement profond, de manque de concentration, d’hypotension…

 

 

L'Huile Essentielle de Menthe poivrée a de  multiples propriétés,

L'huile Essentielle de Citron, ou de Pamplemousse sont très appréciés

L'huile Essentielle de Pin sylvestre ou Epinette noire seront une aide lors d’épuisement surrénale.

 

 

Si vous êtes en état de burn-out et que votre organisme est poussé à bout, il est important de ne pas le stimuler, Dans cette situation, des huiles essentielles apaisantes seront plus bénéfiques.

 

Les huiles essentielles sont une aide précieuse, il est important malgré tout de faire une recherche plus profonde sur son état de santé et sa source d’épuisement qui peut être d’origine alimentaire, hormonal, nerveuse, carences, etc.

 

 

MENTHE POIVREE – mentha piperita
 

La menthe poivrée est demeurée l’une des plantes les plus utilisées pour ses propriétés thérapeutiques. Le parfum de l’huile essentielle est puissant et doté d’une saveur fortement camphrée.

 

Tonique nerveuse, l’huile essentielle de menthe poivrée aidera à augmenter le niveaux d’énergie à tout moment de la journée, tout en réduisant considérablement la fatigue. La menthe est un stimulant intellectuel qui éveille et éclaircit les idées et l’esprit. De part ses essences,  Elle vous aidera à être plus positif. Elle améliore la circulation et apaise les nerfs.


Qu’il s’agisse d’appliquer une compresse fraîche, d’ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée dans un diffuseur, ou pulvérisateur, en massage, ou de humer simplement le flacon, le résultat sera sur la fatigue, stress nerveux, hypotension, chocs émotifs, maux de tête, vertiges, évanouissements, coups de chaleur…

 

La menthe est l’une des meilleures huiles essentielles pour rafraîchir l’haleine et soigner les problèmes digestifs. Ses propriétés rafraichissantes et analgésiques sont également précieuses pour apaiser les jambes fatiguées, maux de tête, douleurs, démangeaisons…

 

IMPORTANT : A ne pas utiliser trop tard le soir,  elle peut empêcher l’endormissement.

Elle participe à la régulation ovarienne et aide à faire venir les règles, prudence si avez des soucis de ce côté là.

Ne pas utiliser l’huile essentielle en conjonction avec des remèdes homéopathiques.

Déconseillés pour :

les femmes enceintes ou allaitantes

Personnes épileptiques

Hypertension artérielle.

 
 

PIN SYLVESTRE – pinus sylvestris
 

Elle lutte efficacement contre la fatigue nerveuse et physique, accompagnée d’une hypotension.

Ses molécules « cortisone-like » la rendent tonifiantes et revigorantes. Cette huile essentielle stimule les glandes surrénales, d’où son rôle anti-coup de pompe et anti-épuisement.

 

L’essence de pin réchauffe et détend les muscles fatigués ou endoloris. Les personnes souffrant de tensions musculaires et nerveuses appécieront de prendre un bain avec quelques gouttes de cette essence.

 

Psychologiquement, elle apporte du réconfort, elle permet pour certaines personnes de se positionner plus facilement face aux expériences de la vie quotidienne.

 

 

L’huile essentielle de pin sylvestre peut être remplacée par l’Epinette noire (Picea mariana ou nigra) qui a des propriétés similaires, sauf pour les hypothyroidiens.

 
 

PAMPLEMOUSSE – citrus paradisii
 

L’huile essentielle de pamplemousse est indiquée en cas d’état léthargique ou de fatigue nerveuse. Elle a un effet bénéfique sur la mémoire.

 

Elle soulage la douleur, apaise la fatigue musculaire tout en limitant les risques de crampes.

Elle dissipe l’acide lactique sécrété dans les muscles trop sollicités.

Elle aide aussi  l’organisme à se débarrasser de ses excès de toxines par son effet purifiant sur :

les reins

le foie

la vésicule biliaire

le système lymphatique. 

 

Les huiles essentielles sont obtenus par distillation des plantes.

C’est la quintessence de la plante.

Ce sont à la fois des huiles solubles dans les graisses ou lipophiles et des essences solubles dans l’eau et l’alcool ou hydrophiles.

Cette double solubilité leur permet de circuler absolument partout dans le corps et d’avoir une très grande efficacité.

 
 

CITRON – citrus limonum
 

C'est un très  bon régulateur nerveux.

En cas de fatigue ou d’apathie, l’huile essentielle de citron est un bon stimulant. 

Elle permet de se libérer esprit, et d' être plus positif et plus clair.

 

Le citron stimule la production de globules blancs, c’est pourquoi de nombreux phyto-aromathérapeutes l’utilisent pour traiter des maux et infections de gorge, des bronchites, des rhumes ou la grippe, s’ajoutant à son rôle anti-bactérien et à sa faculté de faire baisser la fièvre.

 
 

ORANGE – citrus sinensis
 

C'est un excellent tonique, l’huile essentielle d’orange fortifie les glandes et stimule leur fonctionnement.

Elle renforce le système immunitaire et peut faire baisser la fièvre en cas de rhume ou de grippe. Son parfum doux, léger et vivifiant vous apportera un réconfort, si vous êtes un peu déprimé. 

 

IMPORTANT : son action tonique joue un rôle important sur le système digestif. Apaise et  soulage les flatulences, les crampes ou les spasmes intestinaux, elle permet de calmer un estomac noué et facilite la digestion.

 
 

Les essences d’agrumes :
 

Evitez de l’appliquer sur la peau avant une exposition solaire : elles sont photosensibilisantes, ce qui risquerait de laisser des taches cutanées. Pensez à la mélanger avec une huile végétale de type amande douce, jojoba, coco…
 

 

 

10 Huiles essentielles : Trousse de base
 
HUILE ESSENTIELLE DE CITRON
1 goutte pure sur le bouton d’acné.
Précautions : Ne pas s’exposer au soleil après l’application de cette huile très photo-sensibilisante.
Huile dermo-agressive : utiliser diluée pour les peaux sensibles. Déconseillée dans les trois premiers mois de la grossesse.

 

HUILE ESSENTIELLE DE CITRONNELLE DE JAVA
Pour faire fuir les moustiques : Quelques gouttes dans de l’Hv* (Huile végétale), à étaler sur les parties découvertes.
Précautions : Irritation cutanée possible à l’état pur; A utiliser diluée sur les peaux sensibles. Déconseillée dans les 3 premiers mois de la grossesse.

 

HUILE ESSENTIELLE D’ESTRAGON
Spasmes digestifs, coliques, crampes, diarrhée, hoquet : 2gttes dans 10 gouttes d’Hv* sur le ventre en massage
Allergie : 2 gouttes dans 10 gouttes d’Hv sur le dos en massage le long de la colonne.
Effort sportif : Quelques gouttes diluée dans du bain moussant, à mettre dans l’eau du bain.
Précautions : Déconseillée pendant les 3 premiers mois de grossesse. Pas d’usage prolongé sans l’avis d’un aromathérapeute
Dermocaustique : à utiliser diluée dans une huile végétale à 20% maximum.

 

HUILE ESSENTIELLE D’HÉLICHRYSE
Traumas, fracture, entorse, tendinite, inflammation articulaire, musculaire ou cutanée : 4 gouttes dans 4 gouttes d’Hv* en massage
Précautions : Déconseillée aux jeunes enfants pendant la grossesse. Interdite par voie orale chez les enfants et la femme enceinte. Interdite par voie cutanée sur la ceinture abdominale chez la femme enceinte.
Par voie orale : voie interne réservée au thérapeute. A éviter chez les patients traités par des médications anticoagulantes.

 

HUILE ESSENTIELLE DE LAURIER NOBLE
1 goutte pure sur l’aphte, à renouveler si nécessaire.
Précautions :  Déconseillée pendant les trois premiers mois de la grossesse.
Sensibilisation de type allergique possible, utiliser diluée et avec précaution, TEST DE SENSIBILISATION AVANT PREMIER USAGE OBLIGATOIRE

 

HUILE ESSENTIELLE DE LAVANDE ASPIC
Brûlure, coup de soleil, piqures d’insectes et d’animaux venimeux, démangeaisons.
A utiliser pure 2 à 6 gouttes.

 

HUILE ESSENTIELLE DE LAVANDE VRAIE
Coupures, piqures, plaies :  2 gouttes pures
Choc, coup de chaleur, agitation, insomnie :  2 à 3 gouttes sur un sucre à faire fondre dans la bouche.

 

HUILE ESSENTIELLE DE MENTHE POIVRÉE
Migraine : sur les tempes 1 à 2 gouttes pures localement 4 fois / jour.  Ne pas s’approcher des yeux !
Gastro-entérite : 1 goutte sous la langue 6 x par jour
Nausée : 1 goutte diluée dans 2 gouttes d’hv*, sous la langue, 4 fois / jour.
Précautions : Jamais d’huile de menthe poivrée dans le bain. Surtout pas de menthe poivrée sur une brûlure.
Irritation cutanée possible : diluer à 30% maximum dans une huile végétale.
A forte dose, neurotoxique et abortive : fortement déconseillée chez la femme enceinte, allaitante, les sujets épileptiques, les personnes âgées et les enfants de moins de 6 ans.
Pas d’usage prolongée sans l’avis d’un aromathérapeute.

 

HUILE ESSENTIELLE DE RAVINTSARA
Grippe, virus, rhume, immunité déficitaire : 3 gouttes 3x par jour sur un sucre à laisser fondre.
Précautions : Cette huile extrêmement douce est dénuée de toutes toxicités (aux doses physiologiques).
Son emploi par voie cutanée diluée à 50 % dans de l’huile de noisette peut s’envisager sur les nourrissons dès le 3ème mois.
Ne pas confondre les huiles essentielles de Ravintsara et Ravensara Aromatica.

 

HUILE ESSENTIELLE DE TEA TREE
Abcès, plaies, aphtes, mycoses et acné : 1 à 3 gttes pures 3 x par jour
Précautions : Déconseillé dans les trois premiers mois de la grossesse.

 

Huile végétale  comme l’huile d’olive, de macadamia, d’avocat, de germe de blé, d’onagre, beurre de karité, huile de coco.........

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
C.F.N.H © Naturopathe-Guadeloupe