Naturopathie thérapies manuelles et ostéo énergétiques Guadeloupe
Naturopathie thérapies manuelles et ostéo énergétiques Guadeloupe

BAINS DERIVATIFS 

 

 

 

 

petit message suite à divers soins sur de grosses pathologies, avec les bains dérifvatifs, 

de gros résultats, jusqu'à guérison complète après des bains dérivatifs pendant plusieurs mois.

Miel Naturopathe Holistique.

 

Cest entre les jambes au niveau de l'Aine que tout se passe.

Dans l'acupunctre chinoise, les extrémités génitales sont les parties les plus réactives du corps.

 

Installez une poche de glace, une bouteille d'eau glacée, entre les jambes au niveau de l'aine, 

ce soin permettra à votre corps d'éliminer les toxines, de libérer votre mental, de détendre vos tensions.

 

Les bains de siège à friction de Louis Kuhne : 
Louis Kuhne, autodidacte suisse, grand déçu par la médecine traditionnelle, se tourna vers la Néo-naturopathie en vogue au début du XXème siècle en Allemagne.

 

Suivant les préceptes d’Hippocrate qui recommandait l’hydrothérapie, il se mit à chercher quels bienfaits elle avait sur l’organisme, jusqu’à en arriver à la conclusion que des surcharges venues de l’intestin et poussées par la chaleur du ventre, circulaient dans notre corps en y causant toutes sortes de maladies.


Kuhne pensa que pour ramener vers l’intestin toutes ces matières « toxiques » et les éliminer, il suffisait de refroidir le sexe en y exerçant une friction.

 

Les graisses brunes de France Guillain :
Née en Polynésie à la fin de la seconde guerre mondiale, France Guillain, après des études scientifiques décida de parcourir les mers en voilier avec ses cinq enfants pendant près de 20 ans. Elle se pencha sur les travaux de Kuhne et découvrit pourquoi les bains de siège à friction avaient une action aussi bénéfique.

Elle améliora la technique de Kuhne et transforma les bains de siège à friction en bains dérivatifs dont elle devint rapidement l’experte.


France Guillain, au travers de ses recherches, découvrit que notre organisme est composé de plusieurs sortes de graisses.

Les graisses épaisses (jaune et blanches) sont des graisses de mauvaise qualité, dues à la consommation d’aliments dénaturés et à une mauvaise mastication.

Les graisses fluides, dites brunes, sont notre carburant.

Elles sont indispensables car elles ont une fonction de nettoyage.

Ce sont elles qui expulsent les graisses épaisses et transportent les déchets hors de notre corps.
Comment aider son corps à mieux éliminer ?


Pour que les graisses fluides circulent et puissent efficacement remplir leur mission de nettoyage, il y a deux conditions à remplir :
- Le fascias doivent fonctionner et être stimulés quotidiennement. Les bains dérivatifs vont largement y contribuer.
- Les graisses doivent être fluidifiées : en mastiquant plus et mieux notre nourriture et en combinant des aliments (fruits + oléagineux).

 

Ce sont les vibrations du fascia périnéal qui vont aider à la propulsion des graisses indésirables. Ce sont la friction dans les plis de l’aine et la fraicheur de toute la zone périnéale qui vont faire vibrer le fascia et permettre l’expulsion des déchets par l’intestin.

 

 


 

Il est fréquent de constater, lorsqu’on commence les bains dérivatifs, une première réaction du corps qui ne dure que quelques jours sous forme de petits boutons sous la peau facilement palpables.

Si votre alimentation est saine, vous aurez en général, moins ou pas du tout de réaction cutanée.


Il peut arriver aussi, après quelques jours ou semaines de pratique quotidienne, qu’une ancienne douleur se rappelle à vous.

toutes ces réactions ne sont que passagère, bien souvent on épure les médicaments que nous avons prit, certains symptomes qui avaient disparu trop rapidement sous l'effet d'un antibiotique 

peuvent réapparaître, pour mieux s'éliminer.

 

vous pouvez avoir quelques réactions comme une fatigue que passagère.

 

 

Le bain dérivatif est connu depuis des milliers d’années en Chine, il est pratiqué depuis toujours en Nouvelle-Guinée, et aujourd’hui en France par des centaines de milliers de personnes.

 

Recommandée par de nombreux thérapeutes, hygiénistes et de plus en plus conseillé par les médecins, cette pratique permet de soigner une liste interminable de maux. accompagné d'un nettoyage du colon vous pourrez remédier à beaucoup de maux, de pathologies qui trainent depuis longtemps.

 

L’acné en combinaison avec un régime détoxiquant.

Pas de gâteaux secs, pas de viandes rouges, pas de sucreries et pâtisseries industrielles.


Les acouphènes : ce trouble est complexe, mais de nombreux cas ont cédé aux bains dérivatifs, rajoutez le nettoyage du colon, 


L’allergie au soleil et au pollen : Ceci est souvent le résultat d’une pollution ou d’une intoxication.


L’appétit : le bain dérivatif peut résoudre le manque d’appétit et la boulimie.

 

L’arthrose : rougeurs, enflures, douleurs peuvent disparaître en quelques jours, mais attention, il faut continuer les bains dérivatifs sinon cela peut revenir. Le nettoyage ne fait que commencer.


L’asthme : syndrome de plus en plus répandu en raison de la sensibilisation par les vaccins et la pollution. Des enfants ayant pratiqué le bain dérivatif ont été débarrassés de leur asthme.


La bartholinite : c’est un œdème inflammatoire des glandes lubrifiantes du vagin. Il peut être résolu en une dizaine de jours.


Les éruptions cutanées diverses : qu’il s’agisse de varicelle, de rougeole, d’urticaire, de démangeaisons, les bains dérivatifs peuvent vous apporter beaucoup de résultats accompagné du nettoyage du colon sur minimum 3 jours.  


Les brûlures du soleil : si cela ne dépasse pas le premier degré, à part boire beaucoup, il y aura soulagement immédiat par une séance de bain dérivatif.


La cellulite : en plus du bain dérivatif, arrêter quand même le chocolat ! La vitesse du résultat est fonction de l’ancienneté du problème.


Les cheveux : Il paraît que les cheveux blancs reprennent leur couleur d’origine et que la calvitie recule. Il y a même eu des cas jusqu’à 86 ans.


La chimiothérapie : pas de perte des cheveux et moins de fatigue.


La constipation : le bain dérivatif vient à bout des constipations les plus rebelles. Boire beaucoup d’eau.

 

Raideur et douleur du cou : en acupuncture, on appelle l’endroit de la C5 (5ème cervicale) le puits toxinique. 


Les dents et les gencives : des bains dérivatifs d’1/2 heure peuvent calmer les névralgies en attendant le dentiste. Les bains dérivatifs améliorent les saignements et déchaussements des dents.


Les dépendances (alcool, café, tabac, drogues) : les bains dérivatifs aident, pendant le sevrage, à normaliser l’appétit, le sommeil, le stress, l’angoisse (et la douleur lors de l’arrêt de l’héroïne et des psychotropes les plus puissants).


Les douleurs : névralgies, migraines, céphalées…  recommencer plusieurs fois, vous pouvez rajouter un cataplasme bas du ventre avec 2gtes d'HE de Gaultérie.


L’eczéma des bébés : le bain dérivatif peut marcher quand tout a échoué.

Les excroissances diverses (verrues, lipomes, papillonnes…) 


Les extrémités froides (ou chaudes) : la perte de l’énergie Terre actuelle rend le syndrome jambes froides très courant. Le bain dérivatif résout rapidement ce problème.


Les jambes lourdes, les varicosités : on ne compte plus le nombre de personnes ayant retrouvé leurs jambes lisses, sans traînées bleues, au bout de 3 ans de bains dérivatifs. Boire de l’eau à jeun. Marcher sans chaussures le plus souvent possible. 2 séances de 20 minutes de bain dérivatif par jour.


L’angine : le bain dérivatif active la guérison.


Les hémorroïdes : de très bons résultats avec les bains dérivatifs.


L’herpès : les bains dérivatifs ralentissent les crises d’herpès, jusqu'à disparaitre. 


L’incontinence : résultats dès le 3ème jour pour les femmes, mais il faut continuer les bains dérivatifs (recommandés par la Leche League).


Le sommeil : avec les bains dérivatifs, le sommeil est de meilleure qualité.

Les règles : le bain dérivatif espacent les règles trop rapprochées et rapprochent celles qui sont trop éloignées.  

 

Quelques contre indications :

- épuisement total grosse fatigue, se régénérer avant avec une cure par exemple de :

- POLLEN, GELEE ROYALE, PROPOLIS.

- Opération récente, attendre entre 6 à 12 mois.

- Prothèses chirurgicales, stimulateur cardiaque. 


 



 

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Naturotherapie Guadeloupe